Didier Super

< précédentsuivant >spec5_didier_super_750x500


1pix_transp

– HUMOUR –

DIDIER SUPER

Ta vie sera plus moche que la mienne

VEN 17 NOV 20h30
À partir de 12 ans
Durée 1h20

tarif_jaune

RÉSERVER

Lunettes sales et chansons de mauvais goût !

Il chante faux, il dit des horreurs inqualifiables sur des musiques un brin débiles.
Il n’est pas musclé, porte un col roulé et des lunettes disproportionnées.
Bref, il est très gênant. Quand on l’écoute et qu’on se surprend à rire de ses méchancetés et de ses gags, on se rend compte à quel point on se laisse d’habitude bercer par le politiquement correct. Il ose dire à peu près tout ce qu’il est interdit de dire.
Son dernier tube, chanté sur les ondes de France Inter à une heure de grande écoute, J’en ai rien à foutre, en dit long sur la clairvoyance de ses propos qui dérangent. Tout y passe : nos faiblesses, notre indifférence pleurnicheuse, nos petites hypocrisies. Froidement et l’air de rien, il enfonce le clou avec trois accords de guitare. Ses fans, nombreux, sont en transe. Ceux qui l’écoutent pour la première fois se demandent s’ils ont bien entendu ce qu’ils ont entendu… C’est corrosif, pré-apocalyptique, inconfortable et décapant.
Un one-man-show nécessaire à notre époque, aussi formidable que Didier Super est irrécupérable.


Dans la presse

“Il manie l’ironie comme un sabre. Un jour, des skinheads ont profité de son concert pour distribuer des tracts contre le jumelage de leur village avec une commune togolaise. Il les a remerciés de manifester contre la dictature au Togo.”
L’Humanité