LE FILS

< précédentsuivant >

Photos Photos Dan Ramaën, Thierry Laporte

– THÉÂTRE –

LE FILS

TEXTE MARINE BACHELOT NGUYEN
IDÉE ORIGINALE ET MISE EN SCÈNE DAVID GAUCHARD
CIE L’UNIJAMBISTE

JEU 20 DÉCEMBRE 20:00
À partir de 16 ans
Durée 1h20

plus1819

21:30 Vin chaud-philo

tarifrouge24-1819
RÉSERVER

 Mécanique de la radicalisation. 

C’est l’histoire d’une femme, pharmacienne, petite bourgeoise de province, catholique par tradition plus que par conviction. Amenée à fréquenter des militants engagés corps et âme contre le droit à l’IVG et le mariage pour tous, elle se découvre une attirance pour ce discours radical. Les réunions, les manifestations, la vie sociale intense : c’est l’aventure la plus excitante de sa vie !
Elle qui était cantonnée aux murs de sa maison conquiert l’espace public, s’émeut de prendre le micro pour parler à la foule. Élévation sociale et mystique qui la grise et lui fait perdre son discernement. La mécanique de la haine de l’autre, de celui qui est différent l’aspire. Elle dérive et dévie petit à petit au nom d’une norme qu’elle veut imposer. Est-elle en train de devenir quelqu’un d’autre ? La comédienne Emmanuelle Hiron oscille entre le “je” et le “elle” et révèle
l’inquiétante banalité de cette femme, sans diabolisation ni empathie.
Ce seule-en-scène est ponctué par quelques notes de clavecin qui sont autant de respirations dans ce drame familial et sociétal tout en retenue mais d’une violence glaçante.

Avec Emmanuelle Hiron
Collaboration Artistique Nicolas Petissof, scénographie David Gauchard, création lumière Christophe Rouffy, création sonore Denis Malard, musique Olivier Mellano, enregistrement clavecin Bertrand Cuiller.
Voix Benjamin Grenat-Labonne, décor Ateliers du Théâtre de l’Union.

Dans la presse

« Le texte est incroyable ! Il démonte les mécanismes psychologiques et sociaux qui font pencher vers l’intégrisme. Evidemment, comprendre n’est pas acquiescer et le texte donne aussi véritablement de quoi affûter ses armes pour le combat. Il est porté par une comédienne merveilleuse… »

Le Masque et la Plume – France Inter