Cie RARA WOULIB

Arts de la rue
Espace de liberté
Du 26 au 30 octobre 2020
presences-artistiques-3

« Accepter de ne pas anticiper ce qui ne peut être anticipé. Vivre cette présence pour réinterroger la fonction de l’artiste dans notre corps social chamboulé. »

La compagnie marseillaise a déjà croisé le bitume des Briançonnais. En septembre 2018, ils étaient sur le marché du mercredi, pour servir des petits déjeuners festifs assortis de questions et de chansons entre deux tartines et mouillettes. L’air de rien, ils invitaient les passants à penser l’espace public et ce qui donne du cœur à la Ville. Le rara haïtien dont ils s’inspirent est une transe musicale déambulatoire, un prétexte pour rassembler les gens et les amener d’un lieu à un autre, d’un état à un autre. Les musiciens-comédiens de Rara Woulib créent des rituels, ils les réimplantent dans le quotidien des gens et dans les espaces communs de vie. Ils se saisissent de nos paysages ou de nos friches pour dessiner de nouveaux cheminements et imaginaires. Autant dire qu’ils sont résolument du côté de l’imprévisible. Avec enthousiasme et malice, ils répondent à l’invitation du TDB au pied de la lettre… Ils répondent PRÉSENTS !

Pas d’autre ambition que celle d’accepter de ne pas anticiper ce qui ne peut être anticipé. Gageons qu’il sera question de sensible et de politique de l’espace public ainsi que de la fonction de l’artiste dans notre corps social chamboulé. Sans obligation de résultat, mais avec une obligation de présence ! Les Rara Woulib sont joueurs et font de cette carte blanche un espace de liberté totale.

Site de la compagnie Rara Woulib : http://rarawoulib.org/