Marys’ à minuit

< précédentsuivant >

Marys’ à minuit
Marys’ à minuit
Marys’ à minuit

Photos Yves Estrabaud, Jean-Christophe-Le-Bruni, Les Rustinesdel_Ange

– Théâtre –

Marys’ à minuit

Texte Serge Valletti
Mise en scène Catherine Marnas

Jeu 1er & Ven 2 oct – 20:00
À partir de 14 ans
Durée 1h

Réserver

Princesse en mal de prince

« Les premiers mois on s’entendait bien. Il me faisait des caresses suggestives. » Maryse se souvient d’un prince charmant dont elle attend le retour… Les 45 tours, les chansons populaires des années 70 et sa perruque rose colorent sa vie. Pour autant, elle n’est pas fleur bleue. Elle parle cru. Elle parle pour ne pas être seule, dit les choses comme elles lui viennent, avec truculence et gourmandise. Rien n’est plus faux, rien n’est plus vrai. Dans une robe de mariée en plastique bulle, elle en fait des tonnes. Elle est subversive malgré elle, comme toutes ces petites gens invisibles et cabossées que le dramaturge marseillais Serge Valletti dépeint avec fantaisie et la logique implacable des êtres du quotidien.
Maryse est confinée mais libre, son délire la tient à l’abri de la cruauté du monde. Est-elle folle ? Ne l’est-elle pas ? Elle n’est pas dupe « La vie risque de passer et je n’y aurais vu que du feu. »
Catherine Marnas revendique un théâtre populaire et généreux. Elle a choisi de remonter cette pièce pour la confronter à notre époque épique. Près de 20 ans plus tard, la comédienne Martine Thinières prête à nouveau sa voix et son corps au personnage de Maryse, plus touchante et lunaire que jamais. L’empathie est totale, on a qu’une envie : la prendre dans nos bras.

Avec Martine Thinières
Son Catherine Marnas assistée de Jean-Christophe Chiron, Lumières Carlos Calvo assisté de Clarisse Bernez-Cambot Labarta, Scénographie Carlos Calvo, Costumes Edith Traverso assistée de Kam Derbali, Construction décor Nicolas Brun, Maxime Vasselin, Cyril Babin, Régie générale François Borne
Le texte de Serge Valletti est paru aux Éditions L’Atalante(2004)

Production TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Dans la presse
« C’est une belle histoire que celle de voir l’actrice Martine Thinières reprendre son rôle vingt ans après, redevenir comme une petite fille grandie trop vite »
Médiapart


< précédentsuivant >